Coronavirus (COVID-19) – pour accéder aux informations de GDSRF, cliquez ici

Usine de gaz d’enfouissement

Gestion des déchets solides de la région de Fredericton s’efforce d’être de bons intendants de l’environnement dans tous les aspects de ses activités. Cela n’est nulle part plus apparente que dans son usine de l’utilisation du gaz d’enfouissement (UUGE).

Ce projet vert prend le méthane nocif du gaz à effet de serre – produit de la décomposition des déchets dans les décharges – et le transforme en une source d’énergie verte et renouvelable pour les gens du Nouveau-Brunswick . Le projet , qui a été développé en deux phases, est le résultat direct de GDSRF face deux problémes.

Lorsque les déchets solides se décomposent ils dégagent du méthane , un puissant gaz à effet de serre qui est nocif pour l’environnement. Le méthane est inodore , mais lorsqu’il est mélangé avec un composé organique appelé un thiol , il produit une odeur désagréable. Voulant être de bons intendants de l’environnement ainsi que de bons voisins aux resides ces aux entreprises environnantes, GDSRF a trouvé une solution avec la première phase du projet appelé le Système de gestion des gaz d’enfouissement (SGGE) .

Après un long processus impliquant un grand nombre de recherches , d’enquête et discussion avec son conseil , GDSRF est allé de l’avant avec les SGGE mis en service en 2006. Le système consiste à creuser des puits – à la fois horizontalement et verticalement – dans les cellules des déchets solides existants sur le site . Comme de nouvelles cellules ont été créées , les puits ont été intégrés dans leur conception.

Le méthane et les autres traces de gaz sont capturés at à l’aide d’un aspirateur géant et sont ensuite envoyés au plant SGGE.A l’usine de combustion, les gaz sont alors brutés et détruits à plus de 99% ne laissant ni flamboiement ou résidu.

Les SGGE a versé des dividendes immédiats avec une vaste réduction des odeurs ainsi que la suppression d’entre 45.000 à 60.000 tonnes de gaz à effet de serre dans l’air par an. Alors que le projet a été un succès , GDSRF pendait dégà à la phase II, en transformant le gaz en énergie verte.

Pour ce faire , des machines et des équipements supplémentaires sont nécessaires. GDSRF a acheté deux moteurs Jenbacher en Autriche . Les moteurs sont des cylindres V -20 et produisent 1,324 HP chacun. Au lieu de brûler le méthane très puissant et les autres gaz, l’usine d’utilisation du gaz d’enfouissement (UUGE) pousse les gaz dans le moteur qui produit de l’électricité, qui est ensuite placé sur réseau électrique du NB pour une utilisation dans les foyers et les entreprises du Nouveau-Brunswick . Le UUGE est capable de produire 2,1 mégawatts d’énergie , ce qui est suffisant pour alimenter environ 2000 foyers .

Le UUGE est considéré comme une source verte et renouvelable d’énergie. Lesbenifices verts proviennent du fait que l’on retire l’équivalent d’environ de l’emmission de gaz de 15.000 voitures. Il est considéré comme renouvelable pursque le gaz nécessaire à l’alimentation des moteurs est produite par les déchets solides qui sont déposés à notre installation chaque jour.

D’où vient le gaz?

Les gaz d’enfouissement est créé lorsque des ordures se décomposent dans la décharge. Le gaz émis plus grande abondante est le méthane. Un gaz inodore, le méthane est un gaz à effet de serre (beaucoup plus puissant que le dioxyde de carbone) et lorsqu’il est combiné avec un composé organique appelé un thiol, il produit une odeur désagréable.

Négatif au positif

La puissance du gaz et l’odeur ont été les principaux facteurs à l’origine de la création de l’usine de l’utilisation du gaz d’enfouissement (UUGE). Afin de réduire l’odeur et empëcher le gaz à effet de serre de nuire à l’atmosphère, GDSRF a entrepris un projet de plusieurs millions de dollars qui a permi l’exploitation du gaz et la transformation en une source d’énergie pour aider à chauffer et éclairer les maisons des Néo-Brunswickois.

Le gaz est extrait de la décharge à l’aide d’une série de puits horizontaux et verticaux. Un vide est creé sur le champ afin de tirer le méthane et d’autres gaz à l’usine. Lorsque le programme a d’abord été mis en ligne en 2006, le gaz était détruit par le feu dans la cuve. En 2012, une paire de moteurs de forte puissance a été installé à l’usine et de méthane a été utilisé comme source de carburant pour faire fonctionner les moteurs qui produisent de l’énergie qui est ensuite envoyée directement au réseau d’Énergie NB.

Voici quelques faits intéressants sur le UUGE et méthane:

  • Selon Environnement Canada, environ 26 pour cent des émissions totales de méthane du Canada dans l’atmosphère proviennent de décharges
  • Le méthane est un gaz à effet de serre bien connu et est 21 à 23 fois plus puissant que le dioxyde de carbone
  • Entre 45.000 et 60.000 tonnes d’équivalent CO2 est éliminé de l’atmosphère sur une base annuelle grâce à la UUGE
  • 45.000 à 60.000 tonnes est l’équivalent du retrait de l’atmosphère en volume de 1 m réservoirs barbecue tous les jours ou le même avantage de prendre entre 13.000 et 15.000 véhicules sur la route tous les jours
  • 1 cube de méthane de pied contient 1.012 énergie BTU
  • Moyenne Canadian Home utilise 350.000 BTU par jour

Laps De Temps